Résidence Bourdaine

La commune a engagé la phase de travaux d’aménagement et de voirie au lotissement Résidence Bourdaine. Dans un premier temps, l’entreprise Paysages d’Iroise a réalisé la maçonnerie avec la création de murets et les espaces verts. Ensuite, l’entreprise Colas est intervenue pour les travaux de voirie incluant trottoirs, bordures et enrobé.

Assainissement Quimerc’h

Depuis mi-octobre 2019, l’entreprise Kerleroux TP de Milizac a réalisé la 2ème tranche de travaux du réseau d’assainissement de Quimerc’h. De Kernern jusqu’à l’Église et dans le chemin de Garsagoff, 820 mètres linéaires de canalisations et un poste de relevage ont été créés. Ainsi, 25 nouvelles habitations peuvent désormais se raccorder à l’assainissement collectif.

 

20191022_144436

Travaux assainissement RD 770 - Octobre 2019

Travaux assainissement RD 770 - Octobre 2019

 

 

 

 

 

 

 

Abattage d’arbres et création d’un verger au Champ de Tir

Au printemps 2018, l’Office National des Forêts a procédé à des abattages préventifs d’arbres au Champ de Tir. Il s’agit d’abattage d’Épicéa de Sitka, une essence peu exigeante qui exprime sa forte productivité dans les secteurs frais et arrosés.

Les peuplements de Sitka bretons font parfois l’objet d’attaques parasitaires perpétrées par le Dendroctone, insecte spécifique à l’Épicéa, qui leurs sont fatales. Les propriétés mécaniques du bois ne sont cependant pas altérées, contrairement aux attaques de champignons pathogènes. Le bois est vendu par l’ONF au profit de la commune et ainsi revalorisé : 70 % en palettes, 10 % en charpente, 10 % en bois énergie et 10 % de déchets, le tout restera sur le territoire breton.

Suite au broyage des branchages restés au sol et au dessouchage, la commune a créé un verger et un boisement forestier.

IMG_20180517_180638_resized_20180518_085145570 IMG_20180523_094856 IMG_20180523_095105 IMG_20180612_175729_resized_20180626_113925837 IMG_20180612_175750_resized_20180626_113926662

Transformation de l’ancienne mairie

L’ancienne mairie, érigée en 1953 et premier bâtiment public de la commune, elle-même fondée en 1949, n’était plus occupée depuis 2009. Afin de conserver cette référence historique communale, le conseil municipal a décidé de transformer le bâtiment en espace de travail partagé appelé coworking.

La création d’un espace de coworking permet de soutenir et d’accompagner les entrepreneurs, les travailleurs indépendants et les télétravailleurs en mettant à leur disposition des outils numériques performants dans un cadre convivial et collaboratif.

L’ancienne mairie, d’une surface de 220 m², a été réhabilitée en bureaux, salle de réunion et espaces de service, espaces techniques et sanitaires communs. Le bâtiment sera connecté et équipé au niveau numérique. Le projet comprend également la mise aux normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et des travaux favorisant les économies d’énergie.

photo 1 ENOLes travaux, débutés en septembre 2018, ont duré 9 mois. Le samedi 6 juillet 2019, Roger Mellouet, le maire, en présence de Charline Marhic, première dauphine de la Reine de Cornouaille et de Jean-Luc Fichet, sénateur du Finistère, a inauguré le nouvel espace créé.

 

 

 

 

 Vue de l’extérieur :

La réhabilitation conserve la haute toiture et les encadrements en granit rose, caractère fort du bâtiment. 2 des fenêtres de la façade Sud, donnant sur le parking créé en 2015 et sur la rue ont été transformées pour devenir la nouvelle entrée principale, accessible à tous.

 À l’intérieur :

Le rez-de-chaussée et le 1er étage, d’environ 120 m² par niveau, sont recoupés en 3 parties par la structure porteuse.

photo 2 ENO

  • Au rez-de-chaussée, ont été créé un espace d’accueil central, une salle de réunion pouvant accueil jusqu’à 20 personnes, un espace de travail, un local de reprographie et à l’écart, pouvant servir aux personnes travaillant à l’étage, un espace de détente muni d’une kitchenette et des sanitaires accessibles PMR.
  • L’étage est composé de petits espaces individuels pouvant être aménagés selon les besoins et d’un plateau de travail ouvert. Au centre, un espace de circulation et de rencontres est agrémenté de placard de rangement.

Dans un second temps, un partenariat sera effectué avec la communauté de communauté de communes de la Presqu’île de Crozon – Aulne maritime afin d’aménager le lieu, d’accompagner les entrepreneurs et de proposer des animations.

Ancienne mairie PDB2019.11

Travaux Ty Beuz

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’aménagement d’une nouvelle aire de pique-nique à Ty Beuz, près du parking, est terminé. Ce projet, comprenant le nettoyage de l’aire, l’abattage d’arbres, la mise en place de lisses-bois le long de la Douffine et l’installation de 2 tables de pique-nique, est ouvert depuis décembre 2018, après prise du gazon.

 

 

Bande cyclable entre la rue du Squiriou et Migouron

P1070259Afin de relier les deux agglomérations Pont-de-Buis et Quimerc’h, une piste pour piétons et vélos a été créée. Séparée de la chaussée par une bande enherbée de 1 mètre de large visant à garantir la sécurité des piétons et cyclistes, cette piste a une largeur d’1,50 mètre et a nécessité la réduction de la chaussée à 5 mètres.

 

 

 

 

 

 

 

Aménagements sécuritaires rue des écoles

panneau 3Après l’effacement des réseaux réalisés dans la rue des écoles et une étude du quartier, une seconde tranche de travaux ayant pour objectif la sécurisation des piétons et des flux a débuté en août 2018. Il s’agit de la création d’espaces de stationnements supplémentaires, notamment pour les enseignants, l’élargissement des trottoirs, ainsi que, dans un souci d’organisation, le changement du sens unique de circulation de la rue des écoles et l’aménagement du carrefour de la rue des sources avec mise en place de potelets, de marquages au sol et de signalisation spécifique.

Une communication sur les nouvelles modalités de circulation a été faite début 2019 pour que chacun adopte les bonnes habitudes.

 

 

Rénovation des vestiaires de la Halle des sports Jean Poudoullec

Les vestiaires de la Halle des sports ont été rénovés du sol au plafond, avec changement des équipements électriques, des douches et ajout d’un système de ventilation. La mise en place de matériaux « haute résistance » est privilégiée pour garantir une durabilité des installations. Après 3 mois de travaux, la rénovation est terminée, les vestiaires sont ouverts aux associations depuis le 21 mai.

2018.05-vestiaires-22018.05-vestiaires-32018.05-vestiaires

Travaux rue du Squiriou

Des travaux d’aménagement de sécurité (3 ralentisseurs) et de réfection de la chaussée ont été réalisé au printemps 2018 sur l’ensemble de la rue du Squiriou.

DSC_0906DSC_0904

Assainissement Pont neuf

DSC_6984

Courant 2017, 60 habitations ont été raccordées à la station d’épuration du Morduc et une station de relevage a été implantée rue du Pont-Neuf, près de l’étang.

Réaménagement de la rue Albert Louppe

La rue Albert Louppe, à Quimerc’h, a fait l’objet de travaux de réfection. De l’entrée de Migouron au pont de chemin de fer, c’est 600 m de voie et de trottoir qui ont été aménagés afin, notamment, de sécuriser les abords de l’école Cornec, inaugurée en 2016.

Les aménagements portent sur :

  • la réalisation de trottoirs pour le confort et la sécurité des piétons,
  • la mise en place de plateau et chicanes pour limiter la vitesse des véhicules
  • l’organisation du stationnement et la création d’un arrêt pour le car scolaire
  • la sécurisation de la sortie de l’EHPAD avec un giratoire
  • l’amélioration de l’entrée du bourg par une mise en valeur paysagère et architecturale.

DSC_7085 DSC_7087

 

 

 

 

 

 

 

Restructuration de l’EHPAD Kerval

L’établissement Kerval bâti en 1989, situé à Quimerc’h, était composé d’une partie foyer logement et d’une partie maison de retraite. Il est devenu Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) en 2010.

Depuis 2012, la commune de Pont de Buis lès Quimerc’h a engagé une réflexion sur la réhabilitation de l’EHPAD de Kerval. Des problèmes d’adaptation tant au niveau technique que fonctionnel ont été révélés et une mise aux normes de certains équipements était nécessaire.

Les travaux et aménagements débutés en 2015 ont permis :

  • de respecter les normes d’accueil EHPAD par
    la mise aux normes d’accessibilité d’un établissement recevant du public
    le renforcement de la sécurité incendie
  • de restructurer des espaces professionnels par
    un aménagement des locaux de l’accueil, du pôle soin et des vestiaires du personnel
  • la création de locaux de stockage et d’une unité pour les malades atteints d’Alzheimer par
    le déplacement de chambres
  • une mise en conformité par
    la création d’une cuisine de production alimentant la maison de retraite et les écoles de Quimerc’h (normes HACCP)
    la rénovation de la lingerie (normes RABC)
  • de mettre en œuvre des préconisations de l’étude énergétique par
    la création d’une chaufferie bois
    la rénovation de l’isolation de la toiture et des planchers par le vide sanitaire.
Le coût des travaux s’élève à Financé par
2 506 029,21 € HT Etat (réserve parlementaire) : 35 000 €

Conseil départemental : 239 020 €

2 emprunts d’un montant de 1,6 M€, pour une durée de 15 ans.

L’EHPAD réhabilité a été inauguré le 11 mars 2017 en présence de Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil Départemental, Richard Ferrand, député, Morgane Colléoc, directrice, et des élus locaux et CCAS.

DSC_6813 DSC_7080

 

 

 

 

 

 

 

 

Construction d’une nouvelle école

DSC_0569
La nouvelle école maternelle de Quimerc’h permet de regrouper l’école maternelle et l’accueil périscolaire dans un même lieu, à proximité immédiate du futur restaurant scolaire et de l’école élémentaire. Un terrain multi-sport est également intégré à l’opération.

 

 

Inauguration du 2 juillet 2016
en présence de Mme Maryvonne Blondin, Sénatrice ; M. Richard Ferrand, Député ; de M. Didier Le Gac et de Mme Françoise Péron, Conseillers Départementaux du Finistère.

«L’évidence, commente le maire, Roger Mellouët, de ces investissements est indiscutable pour ceux, nombreux dans la commune, qui connaissent le bâtiment du Bourg, occupé depuis 1884. Tout d’abord par une école des garçons, puis, ces dernières années, par une école maternelle. Au bout de 132 ans, on peut considérer qu’il est amorti. Tout comme la cantine, aménagée en 1947 dans une classe laissée libre. Les normes et réglementations désormais exigées et l’accessibilité  nous obligeaient soit à de lourds travaux de réaménagement, soit à une construction nouvelle. Un choix validé par les mêmes soucis à l’EHPAD de Kerval, et donc l’idée de ne faire qu’une cuisine, moderne, commune aux deux établissements. Une évidence, tant pour des raisons de rationalité que pour des raisons d’économie. La nouvelle école abrite trois salles de classes de 65 à 67 m2, une salle d’activité, la  garderie et un espace terrain multisport appelé le « city ». Il est utilisable tant par les écoles que pour les Temps d’Activités Périscolaires, ainsi que par les ados hors temps scolaire. Quant à la salle de restauration, à Kerval, calibrée pour 150 repas quotidien, elle est vaste et ouverte sur la nature environnante. ».

Quant au devenir de l’ancienne école, c’est, vraisemblablement, sa transformation en logements, par les services d’Habitat 29, qui tient la corde. Les plus anciens se rappelleront que le terrain où est implantée l’école appartenait à Mr Le Borgn’ qui a tenu une boulangerie au Bourg. Son petit-fils, Pierre Yves, est actuellement député des Français de l’étranger. Il s’est réjoui de ce choix et l’a fait savoir par un joli courrier que vous pouvez consulter ici.

 

DSC_4170

Le budget

Pour ce superbe projet, l’Etat a alloué 250 000 €, dont 50 000 € grâce à l’intervention de Maryvonne Blondin, sénatrice du Finistère ; le Conseil Régional 118 418 € et le Conseil départemental 62 257 €. Pour la commune, le reste à charge est de 1 080232,30 €, soit 71.5% de l’opération.

 

La maison médicale

DSC_9201
La maison médicale accueille des médecins généralistes, un médecin angiologue et des infirmières se situe au lotissement de la Résidence Bourdaine.

 

 

 

Inauguration du 29 juin 2016

En présence de Mme Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé ; M. Richard Ferrand, Député ; de M. Marc Cotanéa, Conseiller Régional et de Mme Françoise Péron, Conseillère Départementale du Finistère.

« Dans la continuité du succès de celle, communautaire, du Faou, notre Maison médicale a permis l’installation sur la commune de trois médecins généralistes et d’un médecin angiologue. Une équipe rejointe par le cabinet d’infirmières. Le départ à la retraite de deux médecins et le décès d’un autre, nous ont laissé dans une situation préoccupante : un seul médecin pour 4 000 habitants. D’où l’urgence de pourvoir une population qui se retrouvait, dans sa grande majorité sans médecin référent. La santé est une compétence de l’Etat. Mais c’est, bel et bien, la collectivité locale qui a porté à bout de bras de projet : recherche de médecins et construction de la structure. Le maire, avec ses adjoints, conseillers municipaux et services, a tenté de trouver des solutions : appel à l’ordre des Médecins du Finistère, puis national, réalisation d’une brochure pour vanter notre commune, ses charmes et ceux de ses habitants. Mais, toujours aucun contact. Alors, devions aller chercher à l’étranger, privant ces pays de médecins dont ils ont besoin au moins autant que nous ? Heureusement, à ce moment, un coup de fil en provenance de la Maison de Santé du Faou nous a amené la solution. Xavier Lemettais, médecin dans cette Maison, nous a proposé de rencontrer, en compagnie de ses confrères, trois médecins qui terminaient leurs études et qui souhaitaient s’installer à proximité. Leur exigence était trois sinon rien. Imaginez notre bonheur !

Un an plus tard, l’espoir est devenu réalité. Ces futurs médecins venaient en stage au Faou. D’où l’importance de ces stages, nécessaires à la formation et à la transmission de l’envie aux jeunes praticiens d’ouvrir un cabinet. Grâce à cela, nous avons trouvé une solution à notre problème.

Bien sûr, nous avons travaillé, également, avec l’Agence Régionale de Santé dont nous avons pu apprécier la disponibilité, le professionnalisme et la réactivité.

DSC_4136

Le budget de la Maison médicale

Nous avons donc payé 89 345 € de TVA, le bâtiment nous étant revenu à 446 725 € HT, mais par le biais du FNNADT et de la réserve parlementaire que nous devons à Jean Luc FICHET, alors sénateur du Finistère, nous avons reçu de l’Etat 78 750 €. La différence, qui est de 10 595 €, est au bénéfice de l’Etat.

Voilà donc les docteurs Gazengel, Laure, Moutambayi et Boudier installés à Pont-de-Buis les Quimerc’h où ils ont rejoint le docteur Evano. Sans oublier, bien entendu les infirmières, les dentistes, les kinés et les pharmaciens, autres professionnels de santé locaux qui nous permettent de regarder l’avenir avec sérénité.

Construction d’une chaudière bois

Afin de chauffer les structures présentes sur Quimerc’h (écoles maternelle et élémentaire, la Résidence Kerval et la médiathèque), une chaudière bois est mise en place à la Résidence Kerval, en remplacement de la chaudière à gaz plus énergivore.

Travaux d’assainissement collectif à Quimerc’h

Les travaux de construction du réseau des eaux usées à Quimerc’h sont terminés.

assainissement collectif Quimerc'h

 

Sécurisation et aménagement de la rue de Brest

Un aménagement de la rue de Brest vient d’être réalisé afin d’éviter le stationnement anarchique des véhicules, notamment sur les trottoirs, de redonner la priorité aux piétons et de végétaliser cette entrée du bourg de la commune. Un rétrécissement de la voie doit permettre de réduire la vitesse des véhicules.

Aménagement des cimetières

Une extension du colombarium a été réalisée dans chaque cimetière et un jardin du souvenir est créé au cimetière de Pont-de-Buis.