Prix des jardins au naturel

Le prix des maisons fleuries devient le prix des jardins au naturel en 2021.

Le principe reste le même, il récompense les jardins et aménagements paysagers qui contribuent à l’embellissement de notre commune.

Chaque année seront récompensés, les habitants et les entreprises de la commune qui ont su valoriser leur espace privé tout en le “partageant” avec tous : en effet, le “jardin au naturel” doit être vue de l’espace public (rue, place, chemin, etc.), contribuant ainsi à embellir le cadre de vie local. Néanmoins à partir de cette année (2021), le jury valorisera les espaces travaillés écologiquement (sans pesticides, plantes indigènes, déco naturelle…).

Le jury des “Des jardins au naturel” est composé des élus de la Commission Développement Durable/Environnement et d’un agent d’entretien aux espaces de nature.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après une présélection au printemps, la sélection définitive est arrêtée en début d’été et les lauréats – entre 15 et 20 selon les années – sont honorés en mairie à l’automne lors d’une cérémonie conviviale où chacun reçoit un bon d’achat de 45 euros dans une pépinière.

A Pont-de-Buis lès Quimerc’h, le prix des “Jardins au naturel” n’est pas un concours : il n’y a pas d’inscription préalable ; ce sont les «coups de cœur» du jury qui sont récompensés.

Il s’agit de mettre en valeur un aménagement paysager remarquable et durable dont profitent aussi bien le particulier que le passant.

Les particuliers et entreprises primés l’année précédente ne sont pas éligibles, cela afin de permettre le renouvellement des “mains vertes” sur la commune.

Pour 2019 : Consultez la liste des lauréats, ici, et les photos des maisons fleuries 2019, là !

Pour 2018 : Consultez la liste des lauréats, ici, et les photos des maisons fleuries 2018, là !

Pour 2017 : Consultez la liste des lauréats ici, et les photos des maisons fleuries 2017, là !

Les bourses aux plantes et aux graines

Dans le prolongement du “prix des jardins au naturel”, la municipalité vous propose deux week-ends de rencontres autour des jardins. Afin de contribuer aux échanges entre habitants, entre passionnés de jardin et amateurs, aux échanges de connaissance et de savoirs, d’expériences… deux bourses aux plantes et aux graines auront lieu en avril et en octobre. Les échanges de plants, boutures, graines…se basent sur le troc et le don. Aucun échange marchand ne sera accepté.

Quelques astuces pour préparer la bourse :

Prévoyez plusieurs types de plantes : des vivaces ou arbustes de culture facile, à la portée des débutants mais aussi des plantes moins courantes qui raviront les jardiniers expérimentés. Evincez celles qui, trop dynamiques, posent problème dans votre jardin (celles qui drageonnent beaucoup ou se ressèment à outrance), ce serait un cadeau empoisonné !

Conservez les excédents de plantules issus d’un semis, les bulbilles, éclats de rhizomes, pieds venus de divisions de touffes, boutures issues de tailles, les plants obtenus des stolons, rejets, drageons et marcottes.

Anticipez et préparez les plantes à échanger plusieurs semaines voir plusieurs mois à l’avance pour que les plantes soient bien enracinées et offrent une bonne reprise. Pour ce faire, pensez à garder tous vos surplus, vos excédents de semis ou les semis spontanés, divisions, etc. Par contre, si vous voulez proposer des plantes en racines nues en automne, attendez le dernier moment pour les prélever.

Fournissez le maximum d’information : essayez de mettre les noms, en français (et si possible en latin), avec le nom du genre, de l’espèce et de la variété, si vous la connaissez (cherchez sur Internet ou demandez de l’aide sur les réseaux sociaux ou les forums jardins) sur chaque godet ou pot (si vous n’avez pas d’étiquettes, découpez-en dans des bouteilles de lait et utilisez un marqueur à pointe fine indélébile pour écrire le nom). Pour échanger des graines, récoltez puis mettez en sachets étiquetés avec le nom et si possible la date et le lieu de récolte. Vous pouvez noter quelques informations sur la plante et quelques conseils pour le semis afin d’aider les jardiniers débutants. Si vous n’avez pas de sachets, vous pouvez les fabriquer en papier, très facilement, vous trouverez des tutoriels sur Internet. S’il s’agit de plantules issues de semis, notez la date du semis et la couleur si vous la connaissez.

Soignez le conditionnement et le transport : pour transporter des plantes en racines nues, des boutures racinées sans dommage, disposez-les dans du papier journal ou de l’essuie-tout, sans trop serrer et manipulez-les avec délicatesse. Si vous n’avez pas de godet ou de pot, recyclez des pots de yaourts ou de fromage blanc, le cul de bouteilles plastiques, des boîtes de conserve (tout cela percés pour que vos plantules ne se noient pas), des rouleaux de papier toilette, des barquettes ou des boites à œufs pour les semis. Arrosez vos godets avant de partir et prévoyez un petit pulvérisateur si la journée s’annonce très chaude (utile pour les boutures et les jeunes semis). Enfin, prévoyez des cagettes ou des cartons pour le transport à l’aller et au retour !

  • Les pots à fromage blanc, découpés en lanières, font d’excellentes étiquettes.
  • Les culs de bouteilles en plastique (lait, eau) et les pots de yaourts, percés de trous, font de bons godets pour les plantes.
  • Les barquettes en plastique à fruits rouges, salades ou asperges sont parfaites pour les petites boutures et les semis.
  • Boites et plaques à œufs conviennent pour semer melons ou tomates.
  • Vieux seaux et bidons percés reçoivent les plus grosses plantes.