En ces temps difficiles, je tiens à vous adresser mon soutien, cher.e.s concitoyen.ne.s.

A la covid 19 s’est ajoutée une autre crise sanitaire : 4 jours durant, du 22 au 26 août, nous avons été privés d’eau potable, l’eau du robinet étant impropre à la consommation suite à la pollution de l”Aulne.

Dès le jeudi matin, nous vous avons tenu informés, via nos médias communaux, par téléphone, directement à l’accueil de la mairie.

Le vendredi et le samedi, nous vous avons distribué de l”eau en bouteille.

Je vous exprime une réelle reconnaissance : nous avons apprécié vos remerciements, mais aussi vos questionnements, qui sont les nôtres.

La principale question est celle de notre approvisionnement en eau potable.

En effet, nous bénéficions de deux captages de qualité, Goastalan et Le Pouldu, et les rapports annuels sur l’eau nous indiquent qu’ils nous permettent d’être autonomes à 90%.

L’apport du Syndicat mixte de l’Aulne (SMA) n’est donc qu’un appoint…

Or, lors des récentes restrictions d’eau, il nous a été dit que le SMA nous fournissait la quasi totalité de notre eau !

C’est incompréhensible et nous allons demander des éclaircissements.

C’est la raison pour laquelle je m’engage à faire en sorte que chaque habitant de Pont-de-Buis lès Quimerc’h puisse connaître régulièrement la qualité de l’eau potable mais aussi ses sources d’approvisionnement. En toute transparence, clair comme de l’eau de roche.

Pour ce faire, il faut mettre sur la table ce sujet prioritaire – c’est la source de la vie ! – avec les différents acteurs concernés, notamment le SMA, Véolia et la Communauté de communes Presqu’île de Crozon-Aulne maritime, qui, à partir du 1er janvier 2021, assurera la gestion en régie de notre eau potable.

Lors du dernier bureau communautaire, le jeudi 27 août, chaque maire s’est montré convaincu de l’intérêt des captages locaux.

Une communication franche et constructive est plus que jamais indispensable entre les différents acteurs.

A propos de communication, qui doit être renforcée auprès de la population, je m’engage à mettre en place un système d’alerte qui permettra de prévenir les personnes qui le souhaitent d’un quelconque risque. Ce système d’alerte sera l’un des éléments majeurs de notre protocole sanitaire, en cours de rédaction.

En attendant, je vous souhaite une belle fin d’été et bien sûr une bonne rentrée aux plus jeunes d’entre-vous, sans oublier de respecter les gestes barrières.

Le Maire

Pascal Prigent