Les caisses d’Allocations familiales apportent leur appui aux Préfets de département et aux collectivités territoriales, pour la mise en place d’un service de garde destiné aux jeunes enfants des personnels « prioritaires » indispensables à la gestion de la crise sanitaire.

Vous êtes parents d’un enfant de moins de 16 ans et votre besoin d’accueil est impératif pour pouvoir vous rendre au travail:

 

A ce jour, les parents concernés par ce dispositif sont :

  • Tous les Personnels des établissements de santé ;
  • Professionnels de santé libéraux : Médecins, Sages-femmes, Infirmiers, Ambulanciers, Pharmaciens, Biologistes ;
  • Services de l’Etat (central et déconcentré) : Personnels des agences régionales de santé (ARS) et des préfectures chargées de la gestion de l’épidémie, Agents du ministère des solidarités et de la santé chargés de la gestion de l’épidémie ;
  • Tous les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées), Etablissements pour personnes handicapées, Services d’aide à domicile, Services infirmiers d’aide à domicile, Lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, Nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus, Etablissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts ;
  • Tous les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance et de protection maternelle et infantile relevant des Conseisl départementaux  : les services en charge de la protection de l’enfance concernés sont les services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée…
  • Les personnels des services de l’Etat chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales.

Au-delà de cette liste, il appartient au préfet de département de fixer la liste des professionnels prioritaires auxquels des solutions d’accueil et de garde de leurs enfants de moins de trois ans et de trois à 16 ans doivent être proposées au regard des capacités d’accueil et de garde.

Si vous êtes dans cette catégorie et que vous n’avez aucune solution d’accueil, nous vous invitons à compléter entièrement le questionnaire sur le site:  monenfant.fr

Les informations que vous indiquerez seront transmises à la préfecture puis au relais assistantes maternelles de votre commune afin de pouvoir vous proposer une solution.