Radio Quimerc’h

Surtout connu pour les émissions de Pierre Jakez Helias et Pierre Trépos, Radio Quimerc’h est un émetteur dans lequel aucune émission n’a jamais été enregistrée. Cet émetteur a pour fonction de diffuser les émissions enregistrées ailleurs, à Paris et Rennes principalement.

Son histoire est ancienne : si l’actuel émetteur est situé dans un bâtiment construit en 1949-1950, le premier émetteur radio implanté à Quimerc’h remonte aux années 1940.

Sa construction est décidée car le Finistère et une partie des Côtes d’Armor ne recevaient que les radios périphériques, notamment anglaises et aucune radio française. Il est bâti entre 1942 et 1944 sur la route de Brasparts, lieu assez élevé pour diffuser sur une large zone. Terminé, il n’a jamais servi puisqu’a été incendié par les Résistants peu de temps avant sa mise en service.

Radio Quimerc'h vers 1943 Collection particulière

Radio Quimerc’h vers 1943
Collection particulière

Un nouvel émetteur est installé au bourg de Quimerc’h, il commence à fonctionner en mars 1946. Quelques années plus tard, le bâtiment actuel est construit sur la route de Rosnöen, au lieu dit Pennamenez. Les émetteurs installés à l’époque ne seront changés qu’au début des années 1980 lors de son automatisation, peu d’autres changements sont apportés à cet émetteur.

Dans les années 1940, l’émetteur de Quimerc’h diffuse les émissions des programmes National et Parisien. A la création de l’ORTF, Quimerc’h diffuse les programmes de France Inter et de France Culture. France Info prend la place de France Culture lors de sa création en 1987.

Pochette du 33 tours des enregistrements des émissions de Pierre Jakez Helias et Pierre Trepos.

Pochette du 33 tours des enregistrements des émissions de Pierre Jakez Helias et Pierre Trepos.

 

 

Les émissions en langue bretonne sont diffusées uniquement sur l’émetteur de Quimerc’h jusqu’à l’arrivée de la modulation de fréquence (FM) et la construction de l’émetteur de Roc’h Tredudon en 1969. Par la suite, elles sont diffusées simultanément sur les deux réseaux jusqu’à la création du réseau radio bleu régional en 1982.

 

 

 

 

 

 

Avec l’arrivée de la télévision, le rôle de l’émetteur de Quimerc’h évolue. Parallèlement à son activité de diffusion, il est chargé du bon fonctionnement des réémetteurs télévision de l’ouest de la Bretagne. Les équipes de techniciens centralisent les informations et se déplacent sur les sites afin de maintenir le bon fonctionnement de tous ces réémetteurs. Cependant et paradoxalement, Quimerc’h n’a jamais été un réémetteur de télévision.

Radio Quimerc'h, éditions Jos Le Doaré, collection particulière

Radio Quimerc’h, éditions Jos Le Doaré, collection particulière